]
Les quotidiens du 23 Jul 2014
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Monde malgache Articles FMMSAM: Veloma Johnny !

FMMSAM: Veloma Johnny !

Comme je l’ai dit dans l’hommage à Ramaroson Gaston Michel, Rahamefy Jaona, Naina Harivony Rarivohery et Ralantoarison Romain Sam, j’ai couvert le reportage photographique suivant avec mon téléphone portable muni d’un appareil photo numérique de 2 mégapixels. Mon APN 5,2 mégapixels étant fichu pour le moment. Certains ont du rire sous cape (malgré l’ambiance qui a prévalu) en me voyant avec ce minuscule bidule en main. Certes, les clichés ne sont pas vraiment terribles terribles mais à madagate.com on ne fait pas dans la facilité. Ensuite, c’est pour démontrer aux imbéciles heureux qu’il n’y a pas de mauvais appareil, il n’y a que de piètres photographes. Tout est question de technique et je n’ai pas fréquenté une école de cinéma pour des prunes. En passant, je présente toutes mes excuses à celles et ceux qui se sont senti(e)s incommodé(e)s par mon approche... proche mais les résultats sont là. Enfin, je ne vous révèlerai pas la marque de mon téléphone. Parce que, c’est tout. A présent, passons à ce moment solennel à jamais mémorisé et archivé dans madagate.com

 

 

 

 

 


Gégé Rahamefy, le frère aîne de Johnny m'accueille. Il est 11h30


Des fleurs que Gégé a absolument tenu à ce que je les prenne en photo et les mette ici. En effet, elles viennent de ses enfants -il est veuf- pour tonton Johnny


Un jeune ami de la famille


Attente...


Johnny quitte définitivement sa maison de Betongolo




Le désespoir d'une mère. Je me suis senti très gêné mais ces archives resteront pour les descendants de Jaona Rahamefy


Eh oui. La certitude est que nous finirons comme çà. But when and how ? That's the big mistery my friends !


Dadou Rajaofera, très bien équipé, sera un des trois reporters qui suivront cet enterrement de bout en bout


Tout ce qui restera visuellement de Johnny : une image. Mais son caractère strict demeurera


Nadine et Dadou (avec une caméra)


Au dehors, les gens sont vraiment triste comme le temps


L'air de Gégé en dit long sur cette mort subite


Pouf ! Saut Ă  l'Ă©glise Fjkm d'Ambohitantely. Ici, Jean-Pierre Ravelomanantsoa et Andrianaivoravelona (Andri)


A l'extrême-gauche, Zo Rakotoseheno, rédacteur en chef de Midi Madagasikara


Arrivée d'un Ntsoa Randriamifidimanana très peiné. Non, seulement, Naina était le co-équipier de son champion de fils mais, en plus, il travaillait au sein du Groupe Pacom qu'il dirige


Des membres de la FMMSAM. Leur tenue tranche un peu avec le deuil oĂą le noir est de rigueur mais une tenue est une tenue et il ne faut pas leur en tenir rigueur


La haie d'honneur féminine de la FMMSAM. Seconde à partir de la gauche, Maheva


La haie d'honneur masculine de la FMMSAM. premier à partir de la droite, Davonjy et troisième Eric Razafitsifera, Président de la FMMSAM


Suite de la hait d'honneur en attendant l'arrivée du corbillard


Dernière mise au point avec un "Diakonina"


Le cercueil est arrivé. Au fond, les membres de la famille. Il faut dire que l'accès à cette église est assez escarpé


Changement de porteurs. Les membres de la FMMSAM prennent le relais. A droite, Mano


Belle image d'une solidarité sans faille, dans la tradition bien malagasy


Jour pénible pour tout le monde


Gigi en lunettes noires


Que dire face à ce désarroi ? Les images suivantes se passent de commentaires





Au centre, le couple Nalisoa J. Ravalitera








Flou artistique (2mp tout de mĂŞme) du pasteur Richard Andriamanjato, en retraite mais venu car la famille de Johnny est un des piliers de cette Ă©glise d'Ambohitantely


Ne retient pas tes larmes, pleurer çà fait du bien (Amel Bent)


Ecoute attentive de l'homélie du Pasteur Andriamanjato


"Veloma est un mot bien malagasy qui se conjuge à l'impératif passif. Veloma mandrapihaona signifie au revoir et à la prochaine rencontre. Si nous sommes de vrais chrétiens, elle se fera. Mais il faut garder la foi sinon mieux vaut fermer l'église. Dieu est Amour et ne nous trompe pas. Laissons faire les choses et restons humbles dans nos pensées et tout ce que nous comptons entreprendre..."









L'organiste Ă©tait une femme


Gérard "Alcazar" Raharinosy affligé


Louons le Seigneur en chantant






13h30. La messe est terminée. Le chemin vers Ambohibemasoandro (RN3) est encore long






Au premier plan, Fanja qui devait aller aussi en reconnaissance ce jeudi 23 juillet fatidique et mortel pour quatre de ses compagnons d'armes


Après un trajet d'une trentaine de kilomètres dont le tiers en latérite, c'est la fin du parcours pour Johnny








Le pasteur qui a officié au tombeau. Dadou filme




Un représentant de la famille qui, après avoir déclamé un poème très pathétique, relate des souvenirs... familiaux




Tout le monde a bougé car tout le monde est vivant sauf Johnny qui aura toute la mort pour dormir




Dernière et ultime levée




Johnny est entré dans le tombeau familial dans son cercueil. Ce n'est pas courant à Madagascar


Annie Prébay et le couple Mirielle et Gérard Rajaonary


Ultime prise de vue de Dadou. Nous attendons le film avec impatience. Sincèrement, MaTv est la seule chaîne qui a fait grand cas de cette quadruple perte au sein du monde du sport automobile malgache


Oui, il ne reste plus que ce portrait pour le mémoriser visuellement. Mais Johnny restera à jamais dans notre coeur et notre esprit




Dans ce tombeau familial, édifié par le docteur Rahamefy, gisent cinq générations avec Johnny qui vient d'y faire son entrée



















En bas, Elza, veuve de Sylvain Ramambazafy -journaliste et ancien pilote de rallye (Rama I et Rama II des années 1970, c'était son père le Docteur en médecine Jean Ramambazafy et lui)-, née Andriamady, ancêtre de Johnny


Eric Razafitsifera, président de la FMMSAM qui vient d'être amputée de quatre membres d'un coup


Annie Prebay


Toutes ont le même profil sur trois générations. Au centre, Janice, fille d'Alcazar


Alcazar réconfortant la maman de Johnny










Joda, pilote de rallye (Ă  gauche) suivi de Dina Rakoto reconnaissable Ă  ses cheveux courts














Dina Rakoto allant rejoindre le car qui nous amena lĂ -bas


Vue d'ensemble pour avoir un topo de l'endroit


Saucisses de Talatavolonondry ! Hors sujet ? Non, il faut dire que beaucoup de personnes n'ont pu manger car l'enterrement, dans son ensemble, s'est déroulé entre 11h30 et 16h. Il fallait prendre un en-cas. D'ailleurs, nous en sommes arrivés à Antananarivo qu'à 18h30. Il y avait un embouteillage pas possible au niveau de Sabotsy Namehana. Un dimanche ! On se demande alors durant les jours ouvrables...

Rest in peace, Johnny my friend and Veloma !

Reportage photographique et légendes :
Jeannot RAMAMBAZAFY
Toutes ces photos ont été prises avec un téléphone portable muni d'un système de photo numérique à 2 mégapixels.

 

 
Bannière

Madagate Affiche

 

Madagascar. Le Japon octroie 1,3 million USD Ă  l'Unicef pour un projet sanitaire

 

« Hery Rajaonarimampianina : les 100 jours d’un homme de pouvoirs » Où trouver le livre ?

 

Madagasikara: Nodimandry Andriamatoa Rakotovao Andriatiana

 

Antananarivo: Coca Fun Ă  l'Esca Antanimena

...

 

Madagascar: Bloco Malagasy en route pour le Brésil

   ...

 

Madagascar îles éparses : LE RAPPORT COINTAT 2010