]
Les quotidiens du 01 Oct 2014
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Politique Dossier MADAGASCAR-SADC : les recommandations officielles de la Troïka

MADAGASCAR-SADC : les recommandations officielles de la Troïka

Le Sud-africain Jacob G. Zuma, prochain Président de la Sadc à compter du mois d'août 2011

Pas de nuit blanche pour ce vendredi 1er avril 2011. Voici toutes les recommandations officielles, à l’issue du sommet de la troïka de la Sadc qui s’est tenu à Livingstone, en Zambie, le 31 mars 2011. Les interprétations vont encore aller bon train. Il faut vraiment savoir lire entre les lignes... Mais une chose est à retenir : étant donné que ces "recommandations" s’apparentent au lavage de mains de Ponce Pilate -mais avec un droit de regard hypocrite-, que tout soit mis en œuvre pour que les élections législatives et présidentielles aient lieu cette année 2011 à Madagascar. Vouloir encore se plier à des recommandations aussi vagues que la nébuleuse de la dernière planète de notre système solaire, ne fera qu’allonger cette période de transition malgache, avec les impacts à… l’ivoirienne. Mieux vaut un très grand sacrifice que des regrets éternels. Et qui interdit au régime de transition de quitter transitoirement cette Sadc sadique -sous-organisation de l'UA- qui, à elles deux, n'ont jamais rien résolu aux conflits du continent noir africain ? Ci-après, donc, un vrai... poison d'avril.

COMMUNIQUE

SUMMIT OF THE ORGAN TROIKA ON POLITICS, DEFENCE
AND SECURITY COOPERATION
31 MARCH, 2011
LIVINGSTONE, REPUBLIC OF ZAMBIA

1. The Troika summit of the Organ on Politics, defence and Security Cooperation met in Livingstone, republic of Zambia, 31 March 2011 to consider the political and security situation in the region, in particular in the Republics of Madagascar and Zimbabwe.

2. Summit was chaired by H.E. Rupiah Bwezani Banda, Chairperson of Organ on Politics Defence and Security Cooperation and President of the republic of Zambia.

3. Summit was attended by the following heads of State and Government:

Namibia H.E. President  Hifikepunye Pohamba, Chairperson of SADC

South Africa H.E. President  Jacob G. Zuma, Deputy Chairperson of the Organ

Mozambique H.E. President Armando Emilio Guebuza.

4. Also in attendence were H.E. Robert G. Mugabe, President of the Republic of Zimbabwe, Right. Hon. Morgan Tsvangirai, Prime Minister; Hon. Deputy Prime Minister Professor Arthur Mutambara; Professor Welshman Ncube, President of MCD-N and Dr. Tomaz Augusto Salomao, Executive Secretary of SADC.

5. Summit congratulated H.E. Jakaya Mrisho Kikwete, President of the United Republic of Tanzania and his party Chama Cha Mapinduzi (CCM) for winning the general elections in November 2010.

6. Summit recalled and reiterated its decisions of March 2009 on the urgent need to restore constitutional order in Madagascar and pledge full support to the SADC Mediation Team in its efforts to help the Malagasy people in finding a lasting solution to the crisis facing the country.

7. Summit considered the report of the SADC Mediator and noted the development of the roadmap for returning the country to constitutional normalcy.

8. Summit decided to recommend the convening of an Extraordinary Summit to further consider the Madagascar Report as a matter of urgency.

9.  Summit urged all Malagasy Political Actors to reject violence or threat to use violence during the transition;

10. Summit committed to consolidate and protect the achievements made in the mediation process and urge all the political parties to cooperate and support the work of the SADC Mediation towards the free, fair and credible elections.

11. Summit reiterated that the Malgacho-Malgache Dialogue continue to be guided by consensus, inclusivity and transparency.

12. Summit commended His Excellency Joaquim A. Chissano, former President of the Republic of Mozambique, and SADC Mediator on Madagascar for his efforts in finding the lasting solution for Madagascar crisis.

13. On Zimbabwe, summit received the report on the political and security situation in the country as presented by the SADC Facilitator H.E. Jacob Zuma, the President of the Republic of South Africa.

14. Summit appreciated the frankness with which the report was presented by the SADC Facilitator and commented him for the work that he has been doing on behalf of SADC.

15. Summit recalled past SADC decisions on the implementation of the GPA and noted with disappointment insufficient progress thereof and expressed its impatience in the delay of the implementation of the GPA.

16. Summit noted with grave concern the polarization of the political environment as characterized by, inter alia, resurgence of violence, arrests and intimidation in Zimbabwe.

17. In view of the above, Summit resolved that:

(a) there must be an immediate end of violence, intimidation, hate speech, harassment, and any other form of action that contradicts the letter and spirit of GPA;

(b) all stakeholders to the GPA should implement all the provisions of the GPA and create a conducive environment for peace, security, and free political activity;

(c) the inclusive Government in Zimbabwe should complete all the steps necessary for the holding of the election including the finalisation of the constitutional amendment and the referendum;

(d) SADC should assist Zimbabwe to formulate guidelines that will assist in holding an election that will be peaceful, free and fair, in accordance with SADC Principles and Guidelines Governing Democratic Elections;

(e) the Troika of the Organ shall appoint a team of officials to join the Facilitation Team and work with the Joint Monitoring, evaluation and implementation of GPA. The Troika shall develop the Terms of Reference, time frames and provide regular progress report, the first, to be presented during the next SADC Extraordinary Summit. Summit will review progress on the implementation of GPA and take appropriate action.

18. Summit endorsed the report of the SADC Facilitation on Zimbabwe.

19. In reviewing political and security developments on the continent, Summit noted with grave concern the deteriorating security and humanitarian situation in Cote d'Ivoire leading to increased deaths, displacement of persons and influx of refugees.

20. Summit called on Mr Laurent Gbagbo to hand over power to the internationally recognized winner of the Ivorian Presidential elections, Mr. Allassane Ouattara with immediate effect in order to avoid further bloodshed.

21. With regards to Libya, Summit noted with concern the obtrusive measures taken by some countries which go beyond the letter and the spirit of UNSC Resolution 1973 on the No-Fly zone. In this regard the Summit called for the adherence to the political track that was initiated by the AU, to pave the way for political solution in accordance with all its resolutions.

22. Summit expressed its gratitude to His Excellency Rupiah Banda, the Government and the people of Zambia for the warm hospitality and the excellent conditions they provided to the delegates.

Livingston, Republica of Zambia

31 March, 2011

TRADUCTION

1. L'Organe sur la Politique, la défense et la Coopération de Sécurité de la Troïka s’est réuni à Livingstone, République de la Zambie, le 31 mars 2011, pour considérer la situation politique et la situation de sécurité dans la région, en particulier à Madagascar et au Zimbabwe.

2. Le sommet a été présidé par S.E. Rupiah Bwezani Banda, Président d'Organe sur la Coopération de Sécurité et de Défense de Politique de la Sadc, et Président de la République de la Zambie.

3. Il a été assisté par les chefs d'Etat et de Gouvernement suivants :

S.E. le président namibien Hifikepunye Pohamba, S.E. le Président sud-africain Jacob G. Zuma, S.E. le président mozambicain Armando Emilio Guebuza.

4. Etaient également présents : S.E. Robert G. Mugabe, Président de la République du Zimbabwe, l’Honorable Morgan Tsvangirai, Premier ministre du Zimbabwe; le Député Premier ministre zimbabwéen Arthur Mutambara; le Professeur Wekshman Ncube, Président du MCD-N (Zimbabwe) et le Dr Tomaz Augusto Salomao, le Secrétaire Exécutif de la SADC.

5. Le sommet a félicité S.E. Jakaya Mrisho Kikwete, Président de la République Unie de la Tanzanie et son parti Chama Cha Mapinduzi (CCM) pour sa victoire aux élections générales en novembre de 2010.

6. Le sommet a réitéré ses décisions de mars de 2009 sur le besoin urgent de restituer l'ordre constitutionnel à Madagascar et a promis le soutien entier à l'équipe de médiation de la SADC dans ses efforts d'aider le peuple malgache pour parvenir à une solution durable de la crise à laquelle le pays fait face.

7. Le sommet a considéré le rapport du Médiateur de la SADC et a noté le développement de la feuille de route qui permettra au pays de revenir à la normalité constitutionnelle.

8. Le sommet a décidé de recommander la convocation d'un Sommet Extraordinaire [de la Sadc] pour considérer davantage le dossier Madagascar comme une question d'urgence.

9. Le sommet a conseillé à tous les acteurs politiques malgaches de ne pas verser dans la violence ou la menace d'utiliser la violence durant la transition.

10. Le sommet s’est engagé à soutenir et protéger les réalisations déjà faites et qui seront encore effectuées par la médiation et conseille à tous les partis politiques de coopérer et de soutenir ce travail de la médiation de la SADC pour aller vers des élections libres, équitables et crédibles.

11. Le sommet a réitéré que le dialogue Malgacho-Malgache se poursuivra pour la recherche d’encore plus de consensus, d'inclusivité et de transparence.

12. Le Sommet a loué Son Excellence Joaquim A. Chissano, ancien Président de la République de Mozambique et médiateur de la SADC pour Madagascar, pour ses efforts dans la recherche d’une solution durable pour la crise à Madagascar.

13. Concernant le Zimbabwe, le Sommet a reçu le rapport sur la situation politique et la situation de sécurité dans ce pays, présenté par le médiateur de la SADC, S.E. Jacob Zuma, Président de la République de l'Afrique du Sud.

14. Le Sommet a apprécié la franchise avec laquelle le rapport a été présenté par médiateur de la SADC et le travail remarquable qu'il a accompli au nom de la SADC.

15. Le Sommet a rappelé les décisions passées de la SADC sur l’application du GPA et noté, avec le désappointement, le progrès insuffisant effectué dans ce domaine. Il a exprimé son dépit face au retard de l'application du GPA.

16. Le sommet noté avec consternation la polarisation de l'environnement politique caractérisé par, entre autres, la réapparition de la violence, d’arrestations et d’actes d’intimidation au Zimbabwe.

17. En regard de ce qui a été dit plus haut, le Sommet a décidé que :

(a) il doit y avoir un arrêt immédiat de la violence, des actes d’intimidation, des discours de haine, du harcèlement et des autres formes d'actions qui contredisent la lettre et l'esprit du GPA;

(b) toutes les parties prenantes au GPA devraient exécuter toutes les recommandations du GPA afin de créer un environnement contribuant à la paix, la sécurité et à la libéralisation l'activité politique;

(c) le Gouvernement inclusif du Zimbabwe devrait accomplir tous les efforts nécessaires pour l’organisation des élections, en y incluant la finalisation de l'amendement constitutionnel et la tenue du référendum;

(d) La SADC devra aider le Zimbabwe à formuler des directives qui aideront à l’organisation d'élections pacifiques, libres et transparentes, conformément aux principes de la SADC et aux directives des normes de gouvernance d’élections démocratiques;

(e) La Troïka de la SADC nommera une équipe qui épaulera les équipes locales dans le suivi, le contrôle, l’évaluation et l’application du GPA. La Troïka développera les termes de référence, et publiera régulièrement l'état de la situation, dont le premier sera présenté lors du prochain Sommet Extraordinaire de la SADC. Ce sommet reconsidérera les progrès sur l’application du GPA et prendra les mesures appropriées.

18. Le Sommet a examiné attentivement le rapport de la SADC sur son appui au Zimbabwe.

19. Dans le fait de reconsidérer la politique et les développements de sécurité sur le continent, le Sommet a noté avec consternation que la sécurité se détériore et que la situation humanitaire en Côte-d'Ivoire se dégrade, avec l’augmentation du nombre de morts, , le déplacement de personnes et l’afflux de réfugiés.

20. Le sommet a demandé à M. Laurent Gbagbo de rendre le pouvoir à M. Allassane Ouattara, vainqueur des élections présidentielles ivoiriennes, reconnu par le monde entier reconnu, avec effet immédiat pour éviter un massacre de plus.

21. En ce qui concerne la Libye, le Sommet a noté avec inquiétude les mesures choquantes prises par quelques pays qui vont au-delà de la lettre et de l'esprit de Résolution UNSC 1973 concernant la zone de non survol. À ce propos, le Sommet a demandé l'adhésion aux propositions politiques qui ont été lancées par l'Union africaine, qui sont d’ouvrir la voie à la solution politique, conformément à toutes les résolutions de l’UA.

22. Le sommet a exprimé sa gratitude à S. E. Rupiah Banda, le Gouvernement et le peuple de la Zambie pour la chaleureuse hospitalité et les conditions de travail excellentes qu'ils ont fournies aux délégués qui ont participé à ce sommet à Livingstone.

Recueillis et traduits par Jeannot RAMAMBAZAFY – 1er avril 2011

Mis à jour ( Vendredi, 01 Avril 2011 12:41 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Bloco Malagasy au festival Madajazzcar 2014

 

Madagascar. Réflexions sur la laïcité et la… théocratie par Razaka Oliva

 

Antananarivo: Grande Braderie spécial rentrée scolaire 2014-2015

 

Jeannot Ramambazafy. Kolo TV, 27.09.2014: NY MARINA TSY MBA MATY !

 

Madagascar CRAM: tsy ilaina izany fiaraha-mitanana ny Nosy malagasy izany

 

RAKOTONIAINA EMILE PASCAL (Mily): Enterrement à Tsiafahy Zafimbazaha-Vidéo et photos-

 

Madagascar La Nation : la vérité coûte que coûte !